Comment financer sa formation avec le CPF ou un autre dispositif ?

CPF, DIF, AIF, POEI, OPCO, AREF, RFPE, AGEFIPH, ça vous parle ? Dans cet article, nous passons en revue les dispositifs actuels de financement des formations. Nous sommes convaincus que vous trouverez le dispositif de financement qui correspond à votre situation personnelle.

– Se financer avec le Compte Personnel de Formation (CPF) –

Les salariés ou les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier du Compte Personnel de Formation. Ce dispositif remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF). Nous avons également écrit un article sur le CPF accessible aux créateurs et repreneurs d’entreprise. Il est possible d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle grâce au CPF. En acquérant de nouvelles compétences, vous pouvez ainsi choisir la direction à donner à votre carrière. Pour ceux d’entre vous qui ont besoin d’acquérir plusieurs compétences, le CPF ne sera pas suffisant. Il devra en effet être complété par d’autres sources de financement comme expliqué dans cet article sur la reconversion professionnelle.

Il existe l’application Mon compte formation qui permet à tous les usagers d’acheter sa formation librement. Cette application contient vos droits acquis au titre du CPF, ainsi que la possibilité de choisir la formation de votre choix et de la financer. Le décret fixé par l’État est de 15 euros par heure. Mais, à partir de 2020, pour toute activité à mi-temps ou plus, les comptes seront alimentés de 500 euros ou plus. Le CPF est donc le compte du salarié ou du demandeur d’emploi pour comptabiliser l’ensemble de ses heures de formation acquises tout au long de sa vie active.

– Se financer avec le Droit Individuel à la Formation (DIF) –

Le Droit Individuel à la Formation est un dispositif permettant aux salariés et aux fonctionnaires, d’au moins un an d’ancienneté de bénéficier d’heures pour suivre une formation professionnelle. Cela permet aux employés de disposer de 20 heures de formation par an, cumulables sur 6 ans (120 heures maximum). L’employé peut utiliser le DIF sur une période de congés, ou arrêts maladie par exemple. Cependant, l’employeur doit donner son accord.

Le DIF a été remplacé par le CPF en 2015, mais il est encore possible d’utiliser ces heures DIF jusqu’à fin 2020.

– Se financer avec l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) –

Les bénéficiaires de l’Aide Individuelle à la Formation sont les demandeurs d’emploi ou les personnes en accompagnement CTP (Contrat de Transition Professionnelle) et CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle). Pôle emploi rembourse directement les frais à l’organisme de formation. L’AIF couvre l’intégralité du coût de la formation restée à votre charge suite à l’intervention des autres financeurs. La formation doit être professionnelle (type BTS ou Master), d’une durée comprise entre 1 et 3 ans.

– Se financer avec la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POEI) –

Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi peuvent profiter du dispositif de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle. Ils doivent avoir reçu une offre de travail qui requiert des compétences particulières. L’intérêt de cette formation est ainsi de faciliter le recrutement sur un poste en tension et apprécier les aptitudes du candidat avant l’embauche. La durée de la formation ne doit pas excéder 400 heures. De plus, si vous n’êtes pas indemnisé par Pôle emploi, une rémunération vous sera versée.

– Se financer avec les OPérateurs de COmpétences (OPCO) –

Un OPérateur de COmpétences est une structure associative chargée de récolter des fonds pour les formations professionnelles des entreprises. Les 11 OPCO existants sont regroupés en fonction des branches. Par exemple, ATLAS associe les assurances, les banques, et les finances. Ils accompagnent les entreprises de moins de 50 salariés dans l’évolution des certifications professionnelles.

– Se financer avec l’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) –

Vous pouvez bénéficier de l’Aide au Retour à l’Emploi Formation uniquement si vous percevez l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE). Vous devez également suivre une formation prescrite par Pôle emploi pour votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE). Le montant minimale de l’AREF est fixé à 20,96 euros par jour et le versement est effectif chaque mois pendant la période de formation.

Femme qui travaille

– Se financer avec la Rémunération des Formations Pôle Emploi (RFPE) –

Le dispositif Rémunération des Formations Pôle Emploi est accessible uniquement pour les demandeurs d’emploi qui ne perçoivent pas (ou plus) l’allocation d’ARE. La rémunération dépend de la durée de la formation et de votre situation personnelle.

– Se financer avec l’Association de GEstion du Fonds pour l’Insertion professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH) –

Les personnes atteintes de handicap peuvent s’adresser à l’Association de GEstion du Fonds pour l’insertion professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH). Elles peuvent en effet bénéficier d’une aide à l’insertion professionnelle et au maintien dans l’emploi en entreprise privée.

– Se financer avec son Conseil Général Départemental –

Le Conseil Général de votre département peut également vous verser des aides sur dossier. La seule condition d’octroi est de ne plus être sous ressource de la part de Pôle emploi.

– Le conseil de Novolinko –

Cette grande diversité de dispositifs permet de couvrir les situations de la plupart des salariés, des entrepreneurs et des demandeurs d’emploi. Novolinko est en mesure de vous orienter sur le dispositif de financement adapté à votre situation personnelle.

Femme dans le vent