Reconversion ou adaptation professionnelle ?

Pendant la table ronde organisée par Ouest France sur le thème « Changer de métier à 30, 40 ou 50 ans : comment faire ? », nous avons constaté qu’il n’est pas simple de différencier les concepts de reconversion professionnelle et d’adaptation professionnelle.  Dans cet article, nous vous donnons quelques éléments de réponse pour vous aider à choisir entre reconversion et adaptation professionnelles.

– Reconversion professionnelle –

La reconversion professionnelle est l’acte de changer de métier. Facile à dire, beaucoup moins à faire ! Il faut déjà avoir le courage de se dire à un moment donné de sa carrière professionnelle que trop c’est trop, que mon métier actuel ne me convient pas ou plus. Parfois, la flamme s’éteint petit à petit, parfois c’est plus brutal. Dans tous les cas, un jour le déclic finit par arriver. Vous souhaitez dès lors vous lancer dans une nouvelle aventure, un nouveau challenge.
Mais par où commencer ? Cela dépend de votre secteur (privé ou public) et du futur poste envisagé (être salarié, indépendant ou entrepreneur…). En fonction de vos premiers choix, différents dispositifs sont à votre disposition. Par exemple, les aspirants entrepreneurs pourront se tourner directement vers les CCI. De leur côté, les plus indécis consulteront gratuitement des organismes de conseil en évolution professionnelle (CEP). Ces organismes permettent de faire le point sur sa situation et d’engager les premières démarches de reconversion.

– Réaliser sa reconversion –

Après avoir discuté avec des conseillers et des professionnels du secteur ciblé en rencontrant, si possible, des personnes ayant suivi un parcours similaire au vôtre, s’ouvre alors une période de formation qui dure la plupart du temps plusieurs mois. La durée de formation varie considérablement d’une formation à l’autre selon le métier préparé. Le budget pour se former et vivre pendant plusieurs mois s’élève généralement au-delà des 10 000€.
Par conséquent, le compte personnel de formation (CPF) est largement insuffisant pour couvrir tous les besoins de la reconversion. Le CPF est plafonné à 5 000€ avec un crédit annuel entre 500 et 800€. Heureusement, d’autres sources de financement sont à votre disposition. Consultez vos conseillers de Pôle emploi, de la CCI ou d’une autre structure pour avoir toutes les informations nécessaires à la réussite de votre reconversion professionnelle.

– Adaptation professionnelle –

Les métiers meurent et naissent de plus en plus vite dans notre société hyper-connectée. Aujourd’hui, il est en effet très rare qu’une personne active fasse toute sa carrière au même poste. Nous sommes donc tous dans l’obligation d’évoluer avec nos métiers pour ne pas nous retrouver en difficulté.
Il existe principalement deux solutions pour progresser au rythme imposé par son poste tout au long de sa carrière :
  1. apprendre par soi-même avec les sites web et les livres ;
  2. suivre des formations.

Les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients. Cependant, la solution consistant à suivre des formations se finance avec des dispositifs comme le CPF, tandis que la solution d’apprentissage par soi-même se fait habituellement sur son temps libre et sans être financé. D’un point de vue économique, il est donc rationnel de privilégier l’utilisation de son compte personnel de formation pour vous permettre d’acquérir de nouvelles compétences qui compléteront efficacement vos compétences actuelles. En s’élevant jusqu’à 5 000€, votre CPF vous ouvre la porte à de nombreuses formations de plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

– Etre bien orienté par Novolinko –

Vous êtes demandeur d’emploi, salarié ou entrepreneur, et vous souhaitez faire évoluer vos compétences pour rester en phase avec votre emploi ? Prenez contact avec nous pour bénéficier d’un accompagnement adapté à vos besoins et financé par votre CPF. Dans un premier temps, nous vous orienterons vers la formation qui vous convient. Puis, nous personnaliserons ensemble le contenu de votre formation en fonction de votre expérience et du poste ciblé pour que vous soyez toujours adapté au marché de l’emploi.